Téléchargement | Historique
-+
imprimer cette page exporter la page en PDF

8.3.3.Connivences

Dernières modifications : 21.09.2007, 20:59

Pierre Bourdieu : « Je pense qu'il y a une complicité - complicité est un mot trop fort, Halimi parle de connivence - entre les très grands journalistes politiques, ceux qui sont connus par la télévision, etc., et les hommes politiques; connivence qui repose sur une familiarité réelle : ce sont des gens qui se voient constamment. Si vous lisez - ce n'est pas une lecture très amusante, mais enfin... - le journal de Jacques Julliard (il est directeur d'études à l'École des hautes études, mais il est surtout journaliste au Nouvel Observateur), vous verrez que ces journalistes font une place énorme à des rencontres, des conversations, avec les hommes politiques ou les autres journalistes politiques. Il s'ensuit que les uns et les autres s'imprègnent mutuellement d'idées qui circulent circulairement - c'est ce que j'appelle la doxa politique, c'est-à-dire un ensemble d'idées reçues qui sont en deçà même de la croyance, par exemple, actuellement la vision néo-libérale. Les mêmes qui véhiculaient cette représentation disent brusquement comment à Davos, on en a découvert les limites. On découvre brusquement que c'était une idéologie, mais elle imprégnait tout l'univers sur le mode de l'évidence, de ce qui ne se discute même pas. Et ces connivences reposant sur la familiarité, connivences très parisiennes - de là le sentiment de coupure qu'ont souvent les provinciaux, et qui s'exprime dans les moments de crise comme en 1995 - sont je pense, un des facteurs de la fermeture du monde politique. Et les journalistes qui se pensent comme des observateurs du champ politique sont en fait des agents du champ politique - il faudrait englober aussi les sondeurs -, par les questions qu'ils posent et par les questions qu'ils ne posent pas. Je prends un exemple simple: le Club de la Presse d'Europe 1 est l'équivalent du caucus américain, c'est un lieu où s'élaborent les candidatures politiques importantes. Et être invité à certaines émissions de télévision ou de radio, c'est être consacré comme politiquement important. » (Pierre Bourdieu, ENTRETIEN AVEC PHILIPPE FRITSC, Lyon, 11 février 1999, dans propos sur le champ politique, p36-37)


Sarkozy + Seillères = amour
Sarkozy + Seillères = amour


July + Sarkozy = pour la vie
July + Sarkozy = pour la vie


Cartographie des réseaux


Le site Internet theyrule.net livre, grâce à une interface graphique et interactive époustouflante, une vision inédite des connexions existant entre dirigeants de grandes entreprises américaines
http://www.terra-economica.info/Un-reseau-de-bonnes-compagnies.html

LE GOUVERNEMENT MONDIAL, Etats Post-nationaux, Réseaux d'influence, Biocratie, Bureau d'Etudes
http://utangente.free.fr/index2.html

Contre lobbying et cartographie
http://www.serialmapper.com/archive/2006/12/11/contre-lobbying-et-cartographie.html