Téléchargement | Historique
-+
imprimer cette page exporter la page en PDF

3.3.Le but des libéraux

Dernières modifications : 23.02.2007, 18:18

« En réalité, les baisses d'impôts visent deux sortes d'objectifs. D'une part, la diminution des dépenses publiques et la création de nouveaux marchés pour les investisseurs privés : par réduction d'impôts il faut donc comprendre la dégradation ou la privatisation des services publics, la remise en cause des minimas sociaux, etc. D'autre part, elles permettent d'augmenter le taux de rentabilité du capital. Car les plus fervents défenseurs d'une baisse de la "pression" fiscale sont souvent les mêmes qui réclament une diminution des charges sociales, une remise en cause du code du travail ou des droits syndicaux.» (p16, Magazine Regards, octobre 2006)


Ce qu'il faut saisir, c'est que la fiscalité permet de répartir les richesses, c'est donc un véritable choix de société. De plus pour les libéraux, il y a tout un discours pour limiter le rôle de l'Etat à des fonctions simples (police, armée, justice), limiter ses dépenses publiques notamment sociales. La mondialisation, la concurrence internationale, le pacte de stabilité Européen nous sont présentés comme des contraintes externes pour réduire les recettes et les dépenses de l'Etat. Mais ce n'est pas vrai car ce sont bien les gouvernements qui décident de leurs propres impuissances en matière sociale.

Voir l'article : 6.Rôle de l'Etat
Voir l'article : 6.3.Contourner les démocraties