Téléchargement | Historique
-+
imprimer cette page exporter la page en PDF

12.5.Sarkozy

Dernières modifications : 16.09.2007, 14:56

Volontarisme censé trancher avec l'inaction, hyperactif, construction médiatique, intérêt de classe.

Un danger


Dossier : http://www.syti.net/SarkozyDanger.html

Le travail c'est la liberté ?
http://www.voteren2007.com/?2007/01/18/14-le-travail-c-est-la-liberte

Le vrai Sarkozy, un dossier récent de Marianne - 14 avril 2007
http://abel.jerome.free.fr/ressources/LeVraiSarkozy_Marianne_04.2007.pdf

Sarko = 1m62, Bush = 1m80
Sarko = 1m62, Bush = 1m80

La photo "truquée" de Sarkozy au côté de Bush !
http://non-a-lintox.org/post/2007/03/01/La-photo-truquee-de-Sarkozy-au-cote-de-Bush
http://sarkostique.over-blog.com/article-3986479.html

Sarkozy dessiné par Plantu - Polémiques sur La mouche, Le Monde 29 - 30 avril 2007
Sarkozy dessiné par Plantu - Polémiques sur La mouche, Le Monde 29 - 30 avril 2007


>>> Article complet en image

Ensemble ... hum hum ... tout devient possible
Ensemble ... hum hum ... tout devient possible


sarkozy_1er_de_lan
sarkozy_1er_de_lan

« Le grand tort de Nicolas Sarkozy est d'avoir donné à croire qu'il suffisait d'afficher une forte volonté politique au sommet et de se parer de la figure de l'homme providentiel pour résoudre les problèmes sociaux auxquels la France est confrontée, qu'ils se nomment insécurité, prostitution, trafic de drogue ou immigration clandestine. Or, toutes ces questions naissant de tendances lourds de notre société. On peut en modifier les effets, infléchir les évolutions, mais cela suppose non pas l'agitation d'un seul, mais un long travail de concertation avec tous les acteurs, afin de mettre en mouvement la société. » (Alternatives Economiques – novembre 2006, p7)


Sarkozy en banlieue
Sarkozy en banlieue


Voyez-vous quelques similitudes entre l'argumentaire de 2005 sur les banlieusards et celui sur les blousons noirs dans les années 60?


« Dans la panique, on demande à la justice de condamner sur la base de dossiers mal ficelés, histoire d'aider à ramener le calme. Or, le juge est censé punir des coupables, en s'appuyant sur une procédure respectueuse des droits des prévenus. » (L'ordre public avant la justice, Par Jacqueline COIGNARD, http://www.liberation.com/page.php?Article=389095)


Nicolas Sarkozy : "La police de proximité est là pour prévenir mais si elle est faite au détriment du travail d'investigation et d'interpellation, elle ne sert à rien."
http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/banlieue/dossier.asp?ida=435794
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-11-12/2005-11-12-817717


« La France sévèrement condamnée par le Conseil de l’Europe : Le rôle de la police dans une société démocratique est évidemment essentiel pour défendre l’ordre public et préserver les droits de la population. La police est souvent le premier des corps étatiques saisi par les citoyens en cas de problèmes. Dès lors, de son image, de l’opinion qu’elle suscite auprès du public, découle fréquemment la première des perceptions de l’action étatique envers la population. C’est pourquoi cette action se doit d’être exemplaire dans un état démocratique : aucun détournement de la puissance publique, aucun abus de pouvoir ne peut être toléré par l’Etat en la matière, car c’est son image même qui en pâtirait inévitablement. Les forces de l’ordre, en coopération avec celles de la justice, doivent donc former l’avant-garde des défenseurs principaux des droits de l’homme. » (http://www.raidh.org/La-France-severement-condamnee-par)


L'histoire mobilisée


« Dans le passage consacré à l'anti-repentance, on constate aussi que le candidat UMP a forgé un nouveau « concept », inconnu jusqu'ici des historiens, celui de « communautarisme historique ». Je doute qu'il laisse sa marque dans l'histoire de la pensée, mais ce n'était pas le but visé par son auteur. Il s'agissait de marquer l'opinion, en utilisant des formules choc. Il faut se souvenir, en effet, que dans un monde dominé par les sondages, ce ne sont pas les arguments rationnels qui comptent, mais les formules permettant de conforter le sens commun en jouant sur des réflexes et des associations d'idées. La mise en équivalence entre gauche et communautarisme se fait ici grâce à toute une série d'amalgames dont la fonction principale est d'imposer l'idée que la gauche représente l'anti-France. Ce type de rhétorique n'est pas vraiment nouveau, lui non plus. A partir du moment où l'un des deux camps du champ politique se présente comme le représentant de la France toute entière, par définition le camp adverse doit être assimilé à l'anti-France.
Dans le langage polémique actuel, les ennemis de la République et de la France, ce sont les « communautaristes ». Ce terme ne désigne plus rien de précis et fonctionne comme une insulte ou un stigmate très efficace pour discréditer des concurrents. Le simple fait de rappeler que la politique est toujours un enjeu de luttes, qu'elle est fondée sur des rapports de force ; le simple fait de rattacher un programme politique à la tradition de pensée dont il est issu, peut donc désormais être vu comme un délit de « communautarisme historique ».
En utilisant ce type d'anathème pour discréditer ses adversaires politiques, le candidat de l'UMP persiste dans la même rhétorique que celle qu'il avait déjà mobilisée lors des violences de novembre 2005. Parler de « communautarisme historique » pour disqualifier ceux qui défendent la posture de la repentance, c'est la même chose que dénoncer la « racaille » dans les conflits sociaux. C'est utiliser des références propres à un domaine, pour les plaquer sur un autre. Dans les deux cas, il s'agit de criminaliser des points de vue concurrents pour mieux les discréditer. » (Les usages de l'histoire dans le discours public de Nicolas Sarkozy Gérard Noiriel, http://cvuh.free.fr/articles/noiriel.usages.sarkozy.html)


Vidéos


3 vidéos : Décryptage, en trois parties vidéobloguées, de la nouvelle loi Sarkozy sur la “prévention de la délinquance”, présentée par le ministre de l’intérieur devant les députés le 21/11/06… Un dernier cadeau avant les présidentielles, à rajouter à la panoplie de lois sécuritaires et liberticides proposées par le ministre en cinq ans.
http://www.oliaza.ouvaton.org/?p=44

Le vrai Sarkozy
http://www.dailymotion.com/video/xcryj_le-vrai-sarkozy

Sarkozy et moi
http://rennes-info.org/Sarkozy-et-moi-video.html

Les vrais amis de Sarkozy
http://www.dailymotion.com/video/xxd34_lesamisdesarkozy
http://www.dailymotion.com/video/xxd97_lesamisdesarkozysuite

Censure des médias
http://www.dailymotion.com/video/xnk1k_sarkozy-et-la-censure

Quand plusieurs journalistes chantent devant Nicolas Sarkozy et Maurice Druon | NOUVELOBS.COM | 09.03.2007 | 13:16
http://www.redir.fr/grkj

VIDEO Europe 1, Elkabbach, Hélène Fontanaud, Nicolas Sarkozy, Maurice Druon et le Chant des Partisans.
http://www.page2007.com/2007/03/03/video-europe-1-maurice-druon-nicolas-sarkozy-et-le-chant-des-partisans/

Propagande U.M.P
http://www.dailymotion.com/video/xoezk_ump-expression-directe

Avec Nicolas Sarkozy, imaginons la France d'après....
Avec Nicolas Sarkozy, imaginons la France d'après....

Photo prise au 8 rue La Boétie, à Paris, 8ème arrondissement, le 15 février, lors de la manifestation des salariés parisiens de l'entreprise Alcatel, devant le siège d'Alcatel-Lucent. (source : Jean-Jacques Larrochelle, Le Monde 25-26 mars 2007, p19)

Nous avons d'ores et déjà un aperçu de cette France :
http://www.preparonslechangement.net/dotclear/index.php?2007/03/15/162-sarkozy-le-qg