Téléchargement | Historique
-+
imprimer cette page exporter la page en PDF

10.4.1.Sous-traitance

Dernières modifications : 25.02.2007, 13:48

Les petites entreprises sont pieds et mains liés à leurs principales clients, les emplois créés sont souvent précaires, il n'y a pas d'élus de personnels, ni de syndicats, la concurrence interne et externe est féroce. Les entreprises plus grosses, commanditaires gardent le coeur du secteur qui rapporte et mettent en concurrence les petites.

" Les entreprises sous-traitantes sont souvent dépendantes d’un petit nombre d’entreprises qui leur confient des travaux. Ainsi, dans l’habillement-cuir et l’industrie textile, plus de 40 % des entreprises sous-traitantes réalisent plus des deux tiers de leur chiffre d’affaires avec leurs trois clients les plus importants. Pour l’ensemble des entreprises de l’habillement- cuir, cette part n’est que de 23 % et pour le textile de 29 % (tableau 3). La concentration est encore plus marquée dans certaines spécialités, comme la fabrication d’étoffes et d’articles à maille : ce sont 72% des entreprises sous-traitantes qui réalisent dans ce domaine plus des deux tiers de leur chiffre d’affaires avec leurs trois premiers clients, contre 61 % pour l’ensemble des entreprises de fabrication d’étoffes et articles à maille." (http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP964.pdf)


"Depuis quelques années, les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire ont mis en place une nouvelle organisation du travail afin de baisser les coûts de production. Le principe est de faire massivement appel à la sous-traitance et à l’intérim."
http://lesfilmsdemars.free.fr/unmondemoderne/pdf/dp_unmondemoderne.pdf


"Sur le site de Saint-Nazaire, qui a connu jusqu'à 800 entreprises sous-traitantes en même temps, et où de multiples grèves ont révélé des abus récurrents, les contrôleurs ont ciblé les entrées du chantier, les ponts des cinq navires en construction. Dans certaines entreprises, les salariés triment plus de 50 heures, voire 60 heures par semaine, sans qu'on leur paye la moindre heure sup, même si les documents officiels s'approchent des 35 heures légales. Parfois, aucune feuille de pointage n'est produite." http://www.liberation.fr/actualite/economie/193945.FR.php


Pour plus d'informations, voir le documentaire "Un monde moderne" concernant les chantiers de Saint-Nazaire et les différentes actions en cours : http://www.unmondemoderne.com/suite.html